Reportages 2017

Exposition - "Hier à Pont sur Seine" du 16 au 17 septembre 2017

Exposition de photos anciennes de la ville au sein de l'église Saint-Martin puis découverte de l'église des XIIe et XVIe siècles et de ses peintures murales. Réalisé dans le cadre des Journées du patrimoine Pont sur Seine 2017.

Une belle réussite !

Magnifique, sensationnel, formidable ! Les compliments fusaient à la sortie du concert que nous avions organisé le 9 septembre dernier. Il faut dire que les choristes de la chorale « L’Ouïe Fine » de la Louptière-Thénard ont donné, lors de cette soirée, toute la mesure de leur talent sous la direction de Marie-Luce Savourat. Chants liturgiques, mélodies de la Renaissance ou airs contemporains ont enthousiasmé le nombreux public. Et en fin de spectacle chacun a repris en chœur avec beaucoup de plaisir « La Ballade des gens heureux ». Plusieurs interludes instrumentaux ont ponctué le concert. Piano, trompette, violons et violoncelle nous ont offert un programme varié époustouflant. De quoi rentrer chez soi avec la joie au cœur !

Les dernières balades pontoises : toujours du succès

La 2ème balade a emmené les visiteurs tout autour de la ville en suivant les remparts. Edifiés au 13ème siècle lorsque Jeanne de Navarre apporta en dot à son mari Philippe le Bel la ville de Pont-sur-Seine, ils offrent encore des restes magnifiques. D’autant plus qu’un propriétaire nous avait ouvert son jardin pour y voir une tour de garde et les murailles surplombant les fossés. Une balade originale qui a beaucoup plu aux participants.

Au cours de la 3ème balade, les visiteurs ont découvert le centre de Pont et les maisons anciennes et chargées d’histoire qui la bordent. Après un petit détour le long de la Rivière du Moulin, nous sommes revenus vers l’église par la rue des Remparts. En bonus : deux magnifiques fleurs de nénuphar épanouies pour l’occasion ! Une famille de cygnes. Et un rassemblement d’une vingtaine de cigognes. Chacun s’est régalé de ces belles visions.

Chacune des balades s’est terminée par la visite de la chapelle Casimir Perier au cimetière et par la visite de l’église.

Beau temps pour la 1ère balade pontoise de la saison

6 adultes et 8 enfants ont participé à cette balade qui retraçait l’histoire des occupants successifs du château, jusqu’à la famille Casimir Périer. La promenade dans les anciens verger et potager du château et le long de l’étang a permis d’évoquer les personnages qui ont longtemps fréquenté ces lieux. Accompagnés de Marie-Jo et Marie-Thé, les participants ont aussi découvert la chapelle Casimir-Perier avant de terminer la balade par la visite de l’église. La balade du 6 août emmènera les visiteurs le long des murailles édifiées au XIIIème siècle, quand la ville a été rattachée à la couronne de France.

Le déjeuner champêtre, les pieds au sec !

Marc, un adhérent, avait eu l’amabilité de nous proposer son jardin pour le déjeuner champêtre annuel. Mais il nous a fallu changer notre fusil d’épaule en raison du temps incertain. C’est ainsi que pour la première fois depuis sa mise en place (plus de 10 ans !), notre déjeuner champêtre a eu lieu à l’intérieur, dans une salle de l’espace communal, aimablement prêtée par la municipalité. Cela n’a pas altéré la bonne humeur de la trentaine de participants qui se sont retrouvés avec beaucoup de plaisir autour d’un buffet bien garni, préparé par les bénévoles de l’association !

Exposition Médecine des Siècles Passés

18 au 26 mars 2017

Près de 300 personnes y sont venues pour notre plus grand plaisir ! Au fil de l’exposition, une fois passée la vitrine de la pharmacie présentant de splendides pots d’autrefois, les visiteurs ont pu découvrir différentes disciplines : herboriste, rebouteux, magnétiseurs, arracheurs de dents, chirurgiens, etc. Ils ont pu aussi admirer de magnifiques prothèses ou encore découvrir les sources guérisseuses qui sont toujours d’actualité. Et puis des médecins et pharmaciens nous avaient prêté toutes sortes d’anciens instruments de médecine et de chirurgie. Y compris un masque pour anesthésier les patients qu’on opérait chez eux. Les scènes reconstituées des hospices de Beaune ou d’un laboratoire d’autrefois ont également beaucoup plu aux visiteurs.

Pour en revenir à la médecine à Pont-sur-Seine, voici ce qu’avait noté un abbé dans ses chroniques de la commune. C’est la Marie qui parle à sa cousine : « A la foire de Pont, il y avait un « opérateur » qui débitait de fins onguents et guérissait tous les méchants maux. Comme il vendait aussi de l’esprit, je lui en ai pris trois flacons qu’il m’a laissés pour 50 sous. J’en ai bu déjà deux flacons. Si l’esprit ne vient pas, ce n’est pas de ma faute. »

Succès de la Veillée Pontoise

Beaucoup de monde à cette dernière veillée pontoise. Des Pontois mais aussi beaucoup de participants extérieurs. Trois musiciens –Babeth à l’accordéon, Dany au saxo et Jean-Philippe à la guitare- ont animé bénévolement cette joyeuse soirée pour faire reprendre en chœur à toute l’assistance chants populaires et vieux succès. Paulette et Marie-Jo ont proposé des jeux qui ont provoqué bien des éclats de rire. Comme d’habitude les crêpes confectionnées par les bénévoles de l’association et le cidre ont été très appréciés. Une excellente soirée à renouveler !

(Photos Nadine Thomas)

L’Assemblée Générale

Plus de trente personnes ont assisté à l’AG du 11 mars, en présence de M. Cunin, maire de Pont, de Mme Ramier, conseillère régionale qui représentait M. Ancelin et de Mme Sinègre qui représentait M. Juillet, président de l’OTNVS. Mme la Sous-Préfète s’était excusée. Les activités de l’année, les projets pour 2017 et la lecture du budget ont été adoptés à l’unanimité. L’Assemblée s’est terminée par le verre de l’amitié et un certain nombre de participants se sont retrouvés au restaurant L’Artiste pour un sympathique déjeuner.

(Photos Pierre Simoutre)

Notre Bourse aux Cartes Postales Anciennes

Les collectionneurs ont eu peur du verglas ! Il faut dire que le sol était une vraie patinoire en ce dimanche 8 janvier et les exposants qui sont arrivés dès 7h du matin avaient eu bien du courage pour affronter la route. Résultat, peu de visiteurs pour cette bourse aux cartes postales et multi-collections. Il y en avait pourtant pour tous les goûts et toutes les bourses : cartes, timbres, livres, capsules, boites, etc. Malgré tout, l’ambiance était au rendez-vous et les exposants ont tous promis de revenir l’année prochaine !