Reportages 2018

Conférence "Franchir la Seine à l’époque gauloise : le site de Pont-sur-Seine, Le Gué Dehan ou gué des Huns, Zone 2"par Rémi Collas, archéologue protohistorien

A l’occasion de l’extension d’une gravière (02 aout - 28 octobre 2013 et 23 juillet - 02 décembre 2014), un ancien tracé de la Seine a pu être exploré par l’opérateur archéologique EVEHA sur plus de 16 ha, révélant en zone 2 d’importantes traces d’occupations humaines du Néolithique à l’Antiquité. De l’époque gauloise subsistent les traces de plusieurs ponts de bois permettant le franchissement du fleuve. Situés en zone humide, les nombreux vestiges organiques sont particulièrement riches et originaux. Unique en Europe, se distingue une statue de bois d’if qui suscite de multiples interrogations. Pour en savoir plus, consultez cet article.

Emmanuel Jazz Trio : un concert jazzy dans le superbe décor de l’église

Les amateurs de jazz se sont régalés lors du concert que nous avions organisé le 8 septembre. La voix jazzy vibrante d’Emmanuelle Barbier, la virtuosité de Gérard Grassart à la guitare et de Serge Mouraux à la contrebasse ont enchanté le public. En revisitant les standards de la chanson française et américaine, les trois artistes ont entraîné leur auditoire dans l’univers du swing, de la bossa-nova et autres rythmes. Une superbe soirée !

Les 3 Balades Pontoises de l’été

Un chiffre record cette année, car plus de 50 personnes les ont suivies ! La première était consacrée à la ville et aux demeures anciennes, la deuxième emmenait les visiteurs tout le long des remparts, avec visite d’une tour et d’un souterrain chez des propriétaires privés, et la troisième –la plus suivie- a retracé, au cours d’une promenade dans les anciens verger et potager, la petite et la grande histoire des différents châteaux et châtelains. Chacune de ces balades a été suivie d’une visite d’église. A noter que nous avons un nouveau guide en la personne de Christina qui s’est jointe à Marie-Jo et Marie-Thé pour mieux faire face aux nombreuses demandes.

Balade pontoise du 9 juillet 2018

De nombreuses personnes étaient présentes

Pont sur Seine au temps de Napoléon: reconstitution historique

Il était en exil à Sainte-Hélène, le voilà de retour à Pont-sur-Seine. Napoléon Bonaparte était à l’honneur dans la commune pontoise, samedi 7 et dimanche 8 juillet. Et ce n’est pas par hasard : en 1805, l’Empereur a offert le château du village à sa mère, Letizia Bonaparte, qui y vécut jusqu’en 1813. Lui-même s’y est rendu plusieurs fois. Par ailleurs, la commune fut un point stratégique durant la Campagne de France. Notre association a participé à cette évènement avec l'exposition "La Campagne de France -1814" à l'église de Pont-Sur-Seine.

Notre déjeuner champêtre annuel

Quelle chance cette année : le soleil était au rendez-vous et Marc nous ayant généreusement ouvert les portes de son jardin, nous avons pu déjeuner dans un cadre enchanteur. Les participants se sont retrouvés autour d’un délicieux buffet et se sont séparés ravis, en fin d’après-midi.

Bonne ambiance chez Marc

Grande nouveauté, nous arborerons cette année un badge officiel qui permettra aux visiteurs de nous identifier à coup sûr. Il nous a été remis lors de la réunion des bénévoles de l’Aube qui participent à l’opération « Un Jour, une Eglise ».

L’Assemblée Générale 2018

Après le compte-rendu de l’année passée, la lecture des projets 2018 et l’exposé du bilan financier, c’est l’église qui s’est trouvée au centre de l’assemblée. En effet, un dossier a été présenté à la mission Stéphane Bern et nous espérions, à ce moment là, que le sauvetage de l’église serait enfin pris en considération. M. Ancelin, présent à l’Assemblée, nous a informés qu’il était prêt à se joindre à cette rénovation. Hélas, aujourd’hui, nous savons qu’il n’en est rien et que notre projet n’était pas assez « abouti » pour qu’il soit pris en compte. Peut-être, dans un deuxième temps, aurons-nous plus de chance. Pour en revenir à l’assemblée, elle s’est terminée par le pot de l’amitié et quelques vingt personnes se sont retrouvées au restaurant pour un agréable déjeuner.

Au restaurant

Super ambiance à la bibliothèque !

La Veillée Pontoise a eu beaucoup de succès puisqu’il a fallu malheureusement refuser du monde. 40 personnes ont donc pris place dans la bibliothèque pour chanter en chœur les chansons jouées à l’accordéon par Babeth, au saxo par Dany et à la guitare par Jean-Philippe. Les textes figuraient dans des livrets préparés pour l’occasion de sorte que tout le monde a pu donner de la voix ! Le centenaire de la fin de la 1ère guerre mondiale a été commémoré par « La Madelon » et « En passant par la Lorraine ». Des petits jeux ont ponctué la soirée, mettant à contribution les neurones du public.

A l’entracte, les crêpes préparées par les bénévoles et servies par Marie-Jo et Francine ont régalé tout le monde, accompagnées d’une bolée de cidre.

La jeune Mariette (10 ans 1/2) a tenu à nous interpréter avec talent –et sans trac- une chanson apprise à l’école et M. Chaussivert a déclamé un poème qu’il tenait de son père. Les participants, quelques Pontois, mais aussi venus de Romilly, Mézières, Crancey… se sont séparés à minuit, enchantés de leur soirée.

Veillée Pontoise - super ambiance

La Bourse aux Cartes Postales Anciennes et multi-collections 2018 : un très bon cru !

Cette année, plus de 150 visiteurs se sont rendus à notre 6ème Bourse où professionnels et amateurs proposaient leurs trésors. Cartes postales, livres, capsules, vieux papiers, fèves… Les nombreux collectionneurs ont pu trouver l’objet de leurs rêves dans cette caverne d’Ali Baba. Un seul regret, c’est que nous ne disposions pas cette année de la Salle des Fêtes et nous étions un peu à l’étroit à l’Espace Communal. Mais l’ambiance était au rendez-vous, ce qui est toujours le plus important !

Espace Communal - Bourse aux cartes postales anciennes et multi-collections 2018