ESPACE REGIONAL

REPORTAGES 2012

 
    Un petit retour sur 2011 avant de relater nos nouvelles activités.

 Vous avez été nonbreux à consulter notre site l'an dernier (plus de 800 ) et plus de 650 à venir visiter notre commune et plus particulièrement l'église, nous vous en remercions.               
 
                                                Nouvelle année, nouvelles animations ...
     
           
     Malgré les rigueurs hivernales, la première "Veillée pontoise" a réuni bien des participants dans
     le cadre de la bibliothèque de la commune qui pour la circonstance a résonné de contes , de
     musiques et de chants repris souvent en choeur par l'assemblée.

assistancechant1conteuse

     Dans une ambiance de douce clarté de bougies disséminées çà et là, Paulette Simoutre a évoqué
     les carnavals d'antan. Par ses récits on pouvait imaginer les chars défilant dans les rues, qui
     rivalisaient tous pour être les plus décorés, les plus remarqués.
     On prenait souvent comme thème des événements qui avaient eu lieu dans l'année. Par exemple
     quand il y eut bagarre entre le curé et le notaire. Cette scène fut rejouée plusieurs années jusqu'à
     ce que le maire de l'époque prit un édit pour faire cesser cette évocation qui commençait à gêner
     en haut lieu
.
chant4musicienchant3historien
     La vie privée de certains eut aussi à souffrir lorsqu'on évoquait "le cornage" dans certains ménages
     et cela pouvait causer grands torts. Une fois encore un édit y mit fin.
     Ces charivaris s'arrêtaient dans les différents "débits de boisson" ou cafés de la commune et y
     créaient l'animation.
entracte miseaupointentracte2
     Après un intermède de chansons accompagnées par 4 musiciens, et un entracte ou l'on pouvait  
     déguster quelques crêpes accompagnées de cidre, ce fut au tour de Jean-Pierre Baunier de
     prendre la parole pour une évocation historique plus ancienne qui nous fit faire un bond dans le temps.
     Il nous conta la période de la guerre de cent ans ou Eustache D'Abrichecourt, seigneur
     d’Auberchicourt, à la solde des anglais régnait en maître sur Pont sur Seine et sur bien des territoires
     éloignés.
                                                            blason
                                                                        Son Blason

      Cette évocation fit appel à des notions d'héraldique ainsi qu'à des termes en vieux français
      qui ne sont plus utilisés de nos jours .     
      Ainsi a t on appris "... que sa mie, Isabelle de Juliers, lui fit don d'une blanche haquenée ..."
   
      Puis la soirée s'acheva sur quelques airs du temps jadis repris par tous.
________
 
     Ce 15 février, nous nous sommes rassemblés à l'église pour accueillir notre Piéta et sa
     restauratrice, Laurence Chicoineau.

pieta0pieta1pieta2

      Après une année d'absence, la statue a repris sa place sur son piédestal. Cette Piéta, oeuvre
      polychrome d'un artiste anonyme du XVIème siècle a probablement été restaurée à plusieurs
      reprises au cours du temps. A chaque époque sa méthode de restauration, la dernière ayant eu
      lieu au cours du XIXème siècle, par un badigeon recouvrant la polychromie certainement
      très endommagée.
      Cette fois-ci la restauratrice a démonté le bras du Christ ainsi que la main de la Vierge, cassés
      autrefois et mal remis en place pour les repositionner dans le bon axe, et stoppé
      l'invasion des insectes xylophages qui peu à peu rongeaient la sculpture, par un traitement curatif
      et préventif.
 
piéta3pieta4pieta5                           
      Après la remise en place de la Vierge de pitié, autre nom des Piéta, Marie Thérèse Simoutre
      fit un petit discours de remerciements à l'assistance ainsi qu'aux officiels qui avaient fait le  
      déplacement et laissa la parole à Laurence Chicoineau. Celle-ci donna quelques précisions sur le
      travail qu'elle avait effectué. Puis ce fut au tour de Michel Cunin, maire de la commune et de
      Christelle Laurent, conservateur des antiquités et des objets d'arts au conseil général de dire
      quelques mots.
      Cette restauration a été financée par la DRAC, le Conseil Général, le Conseil Régional, la commune
      et l'association CSPP.
                          ________                         
    
      Le dimanche 19 février, les bénévoles désirant animés les futures balades pontoises ce sont réunis.
      Le coeur de la cité était le thème abordé lors de cette première réunion pour prendre connaissances
      des explications nécessaires à d'agréables visites. A l'issue de cette réunion, rendez-vous fut donné
      par nos spécialistes "formateurs" Jean-Pierre et Paulette pour tester les nouveaux "élèves"sur le
      terrain dès les beaux jours.
________

       

      L’Assemblée Générale s’est déroulée le 17 Mars 2012, en présence de M. Ancelin, vice-président 
      du Conseil Général de l’Aube et M. Cunin, maire de la commune.

      La Présidente, Marie-Thérèse, a présenté le rapport d’activités de l’année écoulée et

      a rendu hommage aux adhérents qui nous ont quittés. Puis ce fut le rapport financier et enfin
      Jean-Pierre a annoncé le programme 2012.

      La réunion s’est terminée par le verre de l’amitié et un déjeuner convivial au restaurant de Pont.

bureau ag




Le bureau lors de l'assemblée générale

                                     
   
      Comme chaque été les balades pontoises commentées ont attiré des visiteurs de communes  
      avoisinantes, des vacanciers mais aussi les nouveaux habitants qui en ont profités pour découvrir
      leur nouvel environnement.  Certains étaient heureux de profiter de la fraîcheur de l'église après
      avoir sillonner les ruelles sous un chaud soleil.
 
      En septembre, pour les journées du patrimoine la visite de l'église permettait d'admirer la Pièta 
      après sa restauration et un atelier de sculpteur était reconstitué pour la circonstance. Les enfants
      des écoles ont profiter d'une visite le lendemain et cela aura peut être suscité quelques vocations...

      patri12 patrim12

     La présentation de plusieurs bannières qui servaient aux processions complètait la visite.
 
                                     patrimoine12
     
       Pour l'exposition au pavillon Henri IV, des panneaux reprenant d'anciennes publicités ayant trait à  
       l'agriculture, thème de l'année, ornaient toute une salle.  

       Deux salons du livres ou Paulette présentait les dernières publications plus particulièrement destinées
       aux enfants: Les Histoires du Viel If, clôturaient les activités 2012.
                                                                                                                                                                    patrimo12


Salon de la Louptière Thenard,
Paulette Simoutre en compagnie de
l'invité d'honneur Mr Raymond Poulidor


         
       


     En attendant les évènements futurs à relater, retrouvez nos reportages des années précédentes :

2011

2010

2009



Retour haut de page