ESPACE REGIONAL

Principaux Monuments

Le château

Le domaine de Pont sur Seine a été cédé à la Princesse de Conti par Louis XIII . C’est en 1632 au décès de celle-ci, que Claude Bouthillier de Chavigny, surintendant des finances et grand ami de Richelieu, l’acquit et fit construire un magnifique château sur les plans de l'architecte Pierre Le Muet.

dessin chateau
Gravure qui démontre la grandeur de la demeure


Admiré de l'Europe entière il reçu des hôtes célèbres Catherine de Médicis, Richelieu, la Grande Mademoiselle.....


prince de saxe Racheté par le Prince de Rohan en 1673, il fut vendu l'année suivante à Xavier-François Auguste Bennon Duc de Saxe, oncle maternel de Louis XVI, il le conserva jusqu'en 1792 période révolutionnaire qui par chance n’apporta pas trop de dommage à la construction.



Portait du Prince de Saxe

En 1805, Napoléon l'offrit à sa mère Madame Laétizia Bonaparte qui l'habita jusqu'à la chute de l'Empire. Hélas le 13 Mars 1814, alors qu'il assaille la ville, le Prince de Wurtemberg, après avoir pillé méticuleusement ce magnifique château donna l'ordre à ses troupes de l'incendier tout en interdisant les accès aux villageois qui auraient pu y porter secours. En 1820, Casimir Perier industriel du Nord, ministre d'état acheta les ruines et voulut le reconstruire à l'identique. Mais le réseau de chemin de fer se développant l'implantation de la ligne Paris-Troyes partage la propriété, ainsi que la construction du canal, son fils transforma les communs du château initial en maison d'habitation, ajoutant deux pavillons et une colonnade à l'italienne. C'est le château actuel, qui est une propriété privé et que l’on ne peut visiter. La construction de ponts et passerelle permirent de conserver l'orangerie les jardins et l'étang. 

Vue aérienne du château actuel

vue du chateau

L'église

                                                   eglise

Pont sur Seine attire de nombreux touristes chaque année ainsi que des amateurs d'art, peintres, élèves des Beaux Arts et de l'Ecole du Louvres, en raison de la décoration de l'église dédiée à Saint Martin patron des soldats. Construite au XII° siècle, elle fut agrandie au XVI°. On peut admirer

portail

son portail renaissance avec
ses statues autrefois polychromées,
plus particulièrement
Sainte Catherine (XV°)
et la Pèlerine (XVI°)

Mais ce qui fait d'elle un ensemble exeptionnel, c'est le décor intérieur.

En 1630, Bouthillier de Chavigny et sa femme Marie de Bragelogne, seigneurs de Pont, confièrent la réalisation du décor de l'église à leur ami Philippe de Champaigne(1602/1674). Celui-ci fit exécuter par un élève de Simon Vouet(1590/1649): Eustache Lesueur(1616/1657), encore tout jeune, de magnifiques fresques qui ornent l'église.

La nef avec les rois et les prophètes de l'Ancien Testament, l'arc triomphal de la Saint Trinité, les Evangélistes ainsi que la chapelle sud aussi appelée chapelle seigneuriale ou du rosaire

putti

les voutes ornées de putti ou angelots qui portent des Rosaires (chapelets)

On peut aussi admirer 4 magnifiques retables renaissance, le maître autel à double colonnes corinthiennes sur les rampants desquels sont placés des Vierges et l'Annonciation, entourant un tableau de Philippe de Champaigne.

Vue d’ensemble prise de la nef un jour de concert 

Remarquable également celui de l'autel de la chapelle du Rosaire ou chapelle Seigneurial, à double colonnes torses entourant une toile avec les donateurs, et enfin ceux des deux autels secondaires.

Statues, vitraux, et superbes boiseries ont aussi leurs histoires. Venez donc les découvrir.

Retour haut de page